{Avant visite} Modularité et Adaptation

Voici deux grandes problématiques ayant émergé lors des ateliers Wezitcamp:

  1. Aspects techniques
    Le dispositif  de type cardboard peut être modulable, mais toutes les fonctions n’ont pas besoin d’être disponibles en même temps. Cette modularité doit faciliter le travail de production des institutions sans brouiller les visiteurs dans leurs usages du dispositif. En d’autres termes, il faut pouvoir créer un outil doté de nombreuses fonctionnalités (type couteau-suisse) tout en rendant explicite(s) celle(s) dont doit se servir le visiteur à un moment donné. Un outil simple et évident en façade pour le visiteur participant à une seule visite, mais complexe et versatile en profondeur pour l’institution qui crée une multitude de visites.

 

  1. Aspects physiques
    Comment créer un dispositif (type cardboard ou autre) capable de s’adapter à tous les téléphones ? Non seulement à leur taille, mais aussi à leur ergonomie, à l’emplacement de leurs boutons. Et qu’en est-il de leur protection ? Il est possible que des visiteurs endommagent leur appareil en l’insérant dans le dispositif ou lors de l’expérience de réalité augmentée ou de réalité virtuelle. Faut-il que l’institution fournisse l’intégralité du matériel participant de l’expérience ? Ou peut-on créer un modèle de cardboard qui s’adapte à tous les téléphones ? Peut-on imaginer un dispositif  qui s’augmente ou se modifie en fonction de l’usage ? Un dispositif qui puisse se porter autour du cou, mais aussi à bout de bras avec une poignée ou bien en casque ?

 

Quelles sont vos attentes en termes de modularité technique et physique d’un dispositif de réalité augmentée ? Visiteur ou institution, quel est votre avis sur les problématiques exposées ci-dessus?